AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 There nothing left to say∆

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 17:47


Ilyan Andrew Graham
 
Be yourself; everyone else is already taken

 
Nom Graham Prénom(s) Ilyan, Andrew Âge 39 ans  Date et lieu de naissance 29 octobre 1976 Atlanta, États-Unis Nationalité & origines American et... Bah américain en fait. Espèce Humain Etat civil Veuf  Profession Ancien barman, barman à ses heures perdues et... Bah chasseur Caractère Déterminé ∆ Intelligent ∆ Sociable ∆ Sans gênes ∆ Taquin ∆ Débrouillard ∆ Taciturne ∆ Dérangeant ∆ Laconique ∆ Impulsif ∆ Téméraire ∆ Insouciant ∆ Désintéressé ∆ Travailleur ∆ Groupe Hunter  

histoire
 
Il est temps de passer à l'histoire du personnage, et vous pouvez la présenter et la rédiger comme bon vous semble, la qualité est privilégiée à la quantité (300 mots minimum) mais, soyons logiques dans les proportions, un personnage âgé de plusieurs siècles requiert plus de matière qu'un personnage d'une vingtaine d'années, sans aller dans l'excès bien sûr, mais un minimum de développement tout de même.   

 pseudo/prénom Arman/Chloé  âge 16 ans :bril: Comment es-tu arrivé par ici ? Par facebook :D Autre(s) compte(s) Nope  présence Au maximum :3  remarque Je suis totalement ébloui devant ce FO *0*  Crédits Arman Avatar 
Code:
<span class="av1">Norman Reedus</span> › Ilyan Graham
 




Dernière édition par Ilyan Graham le Mer Nov 11 2015, 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 17:56


histoire
 
Who I was: En fait, c'est drôle quand on y pense... Ilyan est né le 29 octobre 1976 ce qui lui donne 39 ans. Bravo champion. Il est né à Atlanta, auxÉtats-Unis. Si l'envie te prend, je peux te proposer Google Earth pour voir sa maison. Ou son taudis. C'est approximativement la même chose. 
Son père s'appelait Steves. Oui oui un prénom très original. D'ailleurs Ilyan remercie beaucoup le ciel de ne pas lui avoir donné la chance de rencontrer ses grands-parents. Sa mère s'appelait Möera. Et ils n'étaient sûrement pas amoureux lorsqu'ils ont confectionné le petit Ilyan... Ils étaient tout... Défoncer, beurrer, morts! Heu... Non quand même pas... Enfin, ils étaient tout sauf amoureux. 
Sa mère, fille d'une famille très croyante, fut obligée d'épouser l'homme qui l'avait mise enceinte. Ils se sont sûrement engueulé des jours durant avant de tomber sur un commun accord. Elle mettait le gosse au monde, ils l'abandonnaient. Sympa. C'était simple et concret. Mais apparemment pas si simple... Prise de remords pendant la grossesse, Moëra décida de le garder. Elle préféra quitter son machin de mari -pour être poli- pour retourner voir sa tout aussi splendide famille. Et finalement Ilyan vint au monde. Même pas encore né, il avait déjà une lourde histoire. Ça aurait pu arranger son père. De ne pas voir son fils, de ne pas l'avoir. Mais celui-ci, emplid'une rage folle à préférer œuvrer avec la justice. Il a demandé la garde alternée. Et, génial, il l'a obtenue. Un enfant ne se rend pas compte quand il est petit. Heureusement d'ailleurs.

Who I was with Dad: Un gamin qui ne comprenait pas. Il se tenait plus ou moins à carreaux lorsque Ilyan était chez son père. Ce dernier restait froid et méchant mais jamais encore il n'avait osé la main sur lui.  Du moins jusqu'à ses neuf ans.
Who I was with Mom: La mère, elle, était toujours gentille, tendre. Des remords d'autrefois toujours pleins le coeur. Quand elle retrouvait son garçon, une semaine après l'autre, elle était toujours adorable. Et lui aussi. Il adorait sa mère. Beaucoup. Du moins jusqu'à ses neuf ans.

Who I was on nine years, a boy: La chanson que son père chantait ce jour-là lui tire toujours des frissons de peur. Steves, poussé par un certain “Instinct paternel” assez douteux emmena son fils dans les bois. Ceux juste derrière la maison. Qui même pour un aveugle, sourd et tétraplégique n'étaitcarrément pas rassurant. Oui oui, ceux là même. Il emmena donc son fils dans les bois. Accompagnés d'armes. La chasse. Voilà ce que Monsieur Graham avait en tête. La chasse... Le petit scénario dura des semaines durant, il s'étala sur plusieurs mois même. Jusqu'à ce qu'Ilyan apprenne à chasser. Croyez-moi, un entraînement intensif avec son père vous dissuadera de chasser à nouveau. Ilyan ne devait pas rentrer sans avoir de gibier. C'était la contrainte. Quand il rentrait bredouille d'une chasse, parce que la prise était trop lourde pour ses petits bras ou bien qu'il n'avait pas réussi à tuer quelque chose, son père lui fouttait un sacre rousté. Et ouais, on n'est pas tous fait pour avoir une histoire facile. C'est tout.
Après un peu de temps... Si ce n'est pas beaucoup, sa mère à commencer à se rendre compte que quelque chose n'allait pas avec le pere du garçon. Faut dire que son enfant qui revenait souvent couvert de bleus à neuf ans, l'excuse du “Je me suis bagarré” ne fonctionnait pas tout le temps. Pourtant, elle n'a rien fait. Foutus neuf ans....

Fuck you, you and you're “Who I was”... Teenage boy: C'est en grandissant que l'on forme son caractère. En fonction du foyer où on a vécu, l'éducation que l'on a recu... Voilà, en gros vous comprendrez l'idée... Puis, les éclats de colère, plus violents, plus sombres, plus mauvais. Et Ilyan à commencer à se rebeller cet abruti. Bien sûr il n'allait pas rester sous la constante oppression et sous les coups de son connard de père, mais attendre d'etre majeur aurait été relativement logique. D'accord il approchait d'une certaine majorité, mais beaucoup trop doucement... Ilyan a commencé à répondre. Pas seulement verbalement, malheureusement. Un soir il va aller trop loin. Beaucoup trop loin. Frapper fort, frapper vite, frapper là où ça fait mal. C'est ce que lui avait appris son père. Frapper à la carotide pour faire s'étouffer la personne. Est-ce qu'il est mort? Papa Graham? Sincèrement, Ilyan en a aucune idée, et s'il y a bien un truc dont il se fout c'est ça. Le même soir il fit son sac. Récupérant ses maigres affaires, la veille veste de son père et l'arbalète dans le garage. Par la même occasion il récupéra l'argent liquide qu'il put trouver. Sincèrement Ilyan préférait fuir que d'aller retrouver sa foutue mère pas capable de se battre pour lui... Et le foyer d'accueil n'était même pas une solution envisageable.

Becoming a man: Fuir sans avoir aucun endroit ou aller, sans avoir des personnes à trouver n'était pas la meilleure idée du monde. Surtout lorsque la majorité n'était pas atteinte. Puis... Sérieusement... Se faire choper quatre ans plus tard pour un foutu vol à l'étalage, si ce n'est pasridicule ça. Surtout pour un briquet. Un briquet quoi... Plus ridicule tu meurs! Mais un mal engendrant parfois un bien, c'est au poste qu'Ilyan rencontra Gabriel pour la première fois. Gabriel bah c'était un flic. Le flic de bas étage. L'adjoint de l'adjoint lui-même adjoint, vous aurez saisi le principe. Ce n'était pas la première fois qu'Ilyan était convoqué. “Convoquer” était "poliment inviter à suivre les agents à la poste par délit de sale gueule". Ou pas parfois d'ailleurs. À force d'être attaché a un bureau une fois par semaine si ce n'est pas deux, on commence à connaître les gens qui se promènent dans ce même bureau. C'est comme ça que flic et délinquant se sont mis à discuter. Et de jour en jour ils ont commencé à se voir en dehors. Dans des termes “Normaux” fil en aiguille, aller savoir comment, ils se sont casés. Ouais ensemble. Non non le plus drôle c'est qu'aimer une personne du même sexe était assez mal vu dans sa foutue famille. De plus, il n'était pas gay. Il n'avait juste aucune préférence pour un certain sexe. Il s'attachait à une personne. Pas a un sexe.

Then: Plus les années passent et plus une situation peut s'améliorer au même point que se dégrader. Et bien pour une fois dans sa vie, tout avait l'air d'aller mieux. Et Ilyan pouvait respirer. Vingt-sept ans. La vie battait son plein. Gabriel avait trouvé pour Ilyan un petit boulot de barman dans un bar certes miteux, mais au moins c'était payé. On n'a pas de raison de se plaindre lorsque finalement, oui après tant d'efforts on a enfin ce pour quoi on s'est battu. Une petite place dans la société. Peut-être après tout c'était trop demandé... Enfin, pour le moment tout allait bien. Ilyan et Gabriel avaient un petit studio au coeur d'une petite ville sans histoire. Et puis il y a eu Sarah. Oh monDieu, qu'est-ce que Ilyan n'aurait pas donné pour lui planter un carreau d'arbalète entre les deux yeux à cette pimbêche. Mais non, il était civilisé... Enfin entre guillemets seulement. Donc, Sarah... Elle acommencé par venir au bar, tourné autour d'Ilyan, c'était amusant de la voir insister pour qu'ils boivent un verre tous les deux. Gentiment il lui en servait un. C'était son métier après tout. Et puis finalement, il lui a dit en face. Un plan drague ne l'intéressait pas. Parce qu'il avait quelqu'un et qu'il était loyal autant qu'il était fourbe. Ce qui en l'occurrence n'est peut-être pas une bonne chose, non? Elle toujours dans optique de trouver de la chaire fraiche, mon Dieu ne sortez pas cette phrase du contexte... lâcha prise. Ilyan ne la croisa plus au bar, parfois c'est bien d'être direct. Par contre il la retrouva à la maison. Lui faire plaisir? Surprise? Ah Nan pas du tout. Elle était là “parce qu'lle avait perdu ses clefs et qu'un gentil policier avait bien voulu l'héberger”. Parfois pas besoin de surnaturel pour trouver des saloperies à l'état pur... Ouais elle a perdu ses clefs des semaines durant. Et parler d'elle avec Gabriel était sujet de disputes. Alors Ilyan fermait sa gueule en la regardant roucouler. Et de son côté, il se mit àfaire de même. La loyauté? Perdue avec le respect dans la tonne de maquillage qui recouvrait la tronche de Sarah.

ll s'est mis lui-même, de derrière son bar à faire de l'oeil à telle ou telle princesse plus ou moins charmante qui passait pas là. Oui, c'est une attitude de gros con, mais quand on a la motivation. Ah oui, la partie où, une belle soirée bien nulle, Ilyan était rentré pour trouver deux personnes en pleins ébats. Bah ce n'est pas qu'il n'aurait pas été intéressé, mais peut-être dans d'autres circonstances au moins. Trouver la Moche sur son mec ce n'était pas le truc qui lui avait le plus plus. Mais une nouvelle fois il ferme sa gueule. Pas parce qu'il n'était pas gêné, ça lui déplaisait et il ne se gênait pas pour le faire comprendre aux personnes qui l'emmerdaient à ce sujet, mais bien parce qu'il n'avait aucun autre endroit à loger. Donc il laissa courir, tout en faisant bien comprendre à Gabriel que c'était fini. Vous suivez? Non parce qu'il y a de quoi se perdre dès la première ligne.

Donc, laissant un peu le côté masculin, Ilyan s'est tourné vers les filles. Et en particulier Morgane. C'était une fille assez... Et bien bah pas banale finalement, elle était intéressante. Simplement. Sans besoin de se mettre encore et encore du maquillage sur la tronche. Que notre chère amie Sarah ne se sente pas touchée par cette remarque... Elle lui était entièrement destinée. Il a donc commencé à la voir en dehors du Bar, déposant de plus en plus ses affaires chez elle. Mais bien sûr c'est parfois trop beau pour être vrai. Surtout dans l'histoire d'Ilyan, on ne peut pas faire plus simple. La jeune fille adisparu. Morgane. Pendant plusieurs jours. Une semaine. Pour finalement réapparaitre. Différente. Enfin c'était plus compliqué, personne ne remarquait ce changement mais il y avait quelque chose chez elle, au fond de ses yeux qui  
dérangeaient  Ilyan. Morgan prétendait n'avoir aucun souvenir de son enlèvement. Mais elle déclara pourtant très clairement vouloir quitter Ilyan. En public. Ça l'avait fait doucement rigoler. Enfin, les questions qu'il se posait étaient “pourquoi ici? Pourquoi maintenant?” Alors elle y mit fin. Et lui dut de nouveau remporter ses affaires dans le vieil appart de merde. Parce que même en étant le dernier des traîtres, Gabriel gardait un moral, une conscience. Il ne pouvait pas mettre Ilyan à la porte. Tout simplement.

Comme si ça ne suffisait pas, Morgan fut  retrouvée morte. Ouais ouais, morte. Et c'était un meurtre. Comme par magie, elle avait prononcé le souhait de le quitter devant des témoins, donc, tous les soupçons se portèrent sur le barman. Oui décidément il avait bien une vie de merde. De plus, la veille du meurtre il était aller chercher les derniers cartons chez son ancienne compagne... Misère, il m'avait aucune défense. Ce qui fit surement le plus mal au jeune homme, c'était le doute qu'il pouvait lire dans les yeux de Gabriel et le sourire vicieux sur les lèvres de Sarah. C'était elle. Bien sur que c'était elle. Mais il n'avait aucune preuve. Ilyan commença  à chercher. Sarah... Sarah. Elle avait été étrange dès la première fois qu'il l'avait vu. Alors il cherchait... Et moins d'une semaine après, c'était Gabriel qui tombait. Coïncidences? Pour personne. Sûrement pas pour Ilyan. Ni pour la police. Même si, il y avait bien les deux versions.

Sarah. Elle avait tué deux personnes qu'il avait affectionnées. Elle avait une dent contre lui, non? Comment ça c'est passé? Oh, il n'y a pas eu de procès. C'est Ilyan qui a trouvé Gabriel. Plus suspect, tu meurs. Alors il a fait son sac, le plus rapidement possible. Il a pris avec lui ses vieilles affaires, ses nouvelles, des souvenirs, des couleurs, des rires, des pleurs, des cris, des joies, des peines... Il a pris la vieille mustang que Gabriel essayait désespérément de retaper et il est parti. C'était sûrement la meilleure chose à faire. Il a fui avant de pouvoir être arrêté. Sachant qu'il était censé avoir deux meurtres à son actif. Peut-être trois, Le garçon n'avait jamais repris de nouvelles de ses parents.

Il lui a fait mal. Oh oui, très mal. Quand Ilyan à retrouver Sarah, celle-làà surement passer le pire moment de sa vie. Elle l'avait mérité sûrement, aller savoir pourquoi. Et il a eu les réponses qu'il désirait. Qui elle était. Et pourquoi elle avait fait ça. D'abord, il avait rit. Ceasg? Definissez s'il vous plaît. Une sirène. Sarah était une sirène. Quoi de plus normal bien sur. Si elle avait fait ça, c'est parce que ce dernier n'avait pas écouté. Écouter son chant. Faut dire que lorsqu'elle était arrivée, le regardant avec des yeux de merlans frit, il avait tout bloqué provenant dele. Ça expliquait tout du moins sa tête de thon. Gabriel avait été réceptif. Tout comme Morgane. Et pour lui faire mal, elle les avait tués. Et l'avait fait passer pour le coupable... Triste histoire qui l'avait fait rire jusqu'à ce qu'elle meure. Pour sa part il était resté là, à la regarder mourir lentement. À petit feu. Sans lui donner à boire ou à manger. Ça avait été rapide. C'était la seule mauvaise chose. La seule qu'il regrettât. Et puis, il est parti.


Now: On ne vit pas au jour le jour. Ce n'est pas comme ça qu'il avait envie de sa vie, mais c'est comme cela qu'elle était. Il l'avait prise un peu comme ça durant plusieurs années, arpentant les routes dans sa voiture, s'était implanté l'idée qu'il était bon de faire disparaître les horreurs dans son genre de la surface de la Terre. Oh oui, elles sont bien plus nombreuses que ce qu'il pensait. Et il risque de faire du malà n'importe quelle personne qui s'opposera à lui. Ça fait peu de temps que le chasseur est en ville. Ne sachant pas trop ce qu'il fait là. Il a besoin d'une pause. Ilyan est brisé... Et finalement, c'est drôle quand on y pense.
 


Dernière édition par Ilyan Graham le Mer Nov 11 2015, 20:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 17:58

Alors encore une fois bienvenue *o*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 18:09

REEDUS + CHASSEUR + GRAHAM = combo gagnant *o* Ça claque tout ça et hâte de découvrir ton personnage plus en profondeur (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 18:20

Merci vous deux :3
En profondeur box
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 18:39

Bon Roxanne me dit de te dire, qu'elle t'épousera quand Rhysk sera mort /PAN/

Fuis loin!

Bref, si tu as des questions hésites pas et sinon bienvenue parmi nous!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 18:45

bribri, si roxy veut jeter son dévolu sur le petit nouveau, ce n'est pas moi qui l'en empêcherait  oreol  rrw

que d'excellents choix jusque là ! j'ai hâte d'en découvrir plus.
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you
si tu as la moindre question, n'hésite pas à faire appel au staff yaaa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 18:48

Merci beaucoup box

Non laisser moi tranquille mdr box
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 19:00

Voilà un personnage qui promet d'être intéressant ! wazaa Bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche !

*va cacher ses petites fesses loin de ce nouveau chasseur*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 19:11

Merci beaucoup :3 je m'attaquerais pas à tes fesses. Pas encore box
Revenir en haut Aller en bas
avatar
parchemins : 507
inscrit le : 22/10/2015
crédits : wednesday (avatar) may0osh (gif)

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mar Nov 10 2015, 19:59

fiezifezipjfpzjfz il nous faut absolument un lien. I love you
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fichette, j'espère qu'on aura l'occasion de RP *_*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 10:54

Merci beaucoup leek
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 16:26

Bienvenue petit chasseur What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 16:51

Merci madame leek
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 17:12

Un chasseur.
Une gueule fracassée.
Parfait, ça se mange
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 17:13

Venant d'un Léviathan j'hésite à être honorer box
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 17:51

Tu devrais, c'était un compliment
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 18:36

Je le prend tel quel alors xtd Merci pnq
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 18:55

Ne prend rien de lui malheureux!

Je m'occupe de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 19:09

Alors c'est lu mon bouchon, mais je vais te demander de te relire et de corriger tes fautes de grammaire, d'orthographe et d’inattention! Mercii
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 19:10

Pas de soucis x) Je le fais dès maintenant :3 Désolé vraiment box
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 19:11

T'en fais pas, on l'a tous fait! :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   Mer Nov 11 2015, 20:49


Félicitations, t'es validé !

Bienvenue chez les fous.


Allez c'est la bonne mon Prince :) /PAN/ ok je sors loin!
Bravo, le plus dur est fait.

Tu as terminé ta fiche, l'épreuve la plus pénible du rpg. Maintenant tu peux officiellement entrer dans le jeu
Avant de te lancer dans le rp, quelques petites choses. N'oublie pas de vérifier que ton avatar figure bien dans le bottin. Normalement, il sera ajouté lorsque ta fiche aura été validée par un admin, mais les oublis sont toujours possibles. Ensuite, tu peux aller créer tes liens et aussi des scénarii si ça te chante. Après ça, le monde est à toi petit padawan ;) Oh, et n'oublie pas d'aller te trouver du boulot, ou de te déclarer ici
En cas de souci, si tu as une idée de lieu à ajouter, ou bien une question concernant l'évolution de ton personnage, la moindre incertitude, tu peux en faire part au staff. On est un peu givrées mais pas méchantes, surtout n'hésite pas on n'a jamais mordu personne (encore). (ok je sors..) Et sinon, pense à vérifier ce topic pour les nouveautés qui seront ajoutées au forum pour plus de piment, de fun, d'embrouilles (en rp évidemment!).
Voilà, je crois que j'ai fait le tour. Maintenant, vas-y, vole de tes propres zailes.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: There nothing left to say∆   

Revenir en haut Aller en bas
 

There nothing left to say∆

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FINI] Left 4 Dead 2 - Soirée succés en mode versus
» [série] Left 4 Dead
» Left 4 Dead 2
» killing floor ou left 4 dead 2 ?
» Left 4 Dead -Survivors-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Who's who
 :: 
Enter the Dance
 :: 
congratulations !
-