AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Mar Jan 19 2016, 16:15

Tout va bien

feat. alex & o'shean & roxanne & némésis

Il y avait des jours avec, et des jours sans. Némésis avait souvent des jours sans depuis quelques temps, mais elle était persuadée que ça avait à voir avec sa dernière rencontre avec Alexandre, ici, putain, à Inverness ! Depuis elle était incapable de ne pas se retourner dans la rue, toujours à l’affût de le voir débarquer, toujours curieuse de savoir s’il était passé dans ce restaurant-là, s’il prenait son pain dans cette boulangerie… Mais il paraissait tellement fantomatique qu’elle se demandait même s’il continuait de se sustenter. Elle avait repris son entraînement encore plus sérieusement qu’auparavant, car si elle devait maîtriser Alexandre, il lui faudrait un peu plus de masse musculaire que ça. Elle se souvenait encore des abdos du jeune homme, et outre le côté délicieux de cette pensée, c’était aussi peu rassurant. La chasseuse n’arrivait plus à effacer leur dernière conversation de son esprit ; et elle cherchait toujours un moyen pour le « sauver » de lui-même, si on pouvait dire ça. Elle avait eu plusieurs soirées de suite aux côtés d’un piano aux touches mordorées, ce qui lui avait permis de mettre quelques piécettes de côté. Elle avait pu s’acheter une nouvelle robe, plutôt magnifique elle devait le dire, un peu style écossaise, très passé de mode. Elle s’habillait toujours un peu hors du temps, et elle ne savait pas combien cette fois-ci, cela lui sauverait la mise.

Ca avait commencé par un certain malaise toute la matinée. Elle ne s’était pas sentie de sortir pour aller faire deux trois courses pour le repas de midi… elle n’avait d’ailleurs même pas faim. Elle s’était avachie sur son canapé dans sa toute petite maison, et ses yeux avaient papillonné jusqu’à se fermer complètement. Elle avait eu l’impression de tomber dans un tourbillon de couleurs et de sentiments, sans pouvoir reprendre pied. Quand elle avait rouvert les yeux, non seulement elle écopait d’un mal de crâne monstrueux, mais en plus… Oh mon dieu ! Elle était en plein milieu d’une forêt, une forêt qu’elle ne connaissait pas (et c’était vraiment étrange, car elle avait parcouru la plupart de la forêt), et dont elle ne reconnaissait ni les odeurs, ni les couleurs. « Putain… » Elle sent la magie qui vibre tout autour d’elle, qui lui tape contre les tempes, et elle doit s’asseoir pour ne pas perdre pied. Elle hésite à se transformer en louve le temps de comprendre un peu mieux ce qui l’entoure, mais elle ne peut pas, comme si son mal au crâne l’empêchait pour le moment d’avoir accès à son côté surnaturel. « Mais bordel ! » Elle crie parce que sa tête lui fait mal et qu’elle pense qu’elle va s’effondrer, alors que ce n’est vraiment pas la bonne attitude à avoir. Mais ne pas pouvoir se transformer en animal alors que ce serait la chose la plus intelligente à faire lui casse les ovaires. Elle porte la main au couteau qu’elle porte toujours à la cuisse, et il est toujours là, comme toutes les possessions qu’elle porte directement sur elle. Elle s’appuie contre un arbre assez gros pour la cacher aux yeux de potentiels agresseurs. Elle savait exactement ce qui se passait, mais ça la rendait folle.  
La magie faisait des siennes.


made by guerlain for bazzart


Dernière édition par Némésis N. Chevalier le Sam Jan 23 2016, 09:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Mar Jan 19 2016, 18:25



Le passé est passé, néanmoins, les morts eux peuvent revenir comme un coup de poing sur la gueule.
Némésis ,Alexandre & O'Shean

Depuis ma grosse dispute avec Nora j'avais évité de sortir, préférant le calme de ma maison au bruit des rues. Je faisais livrer mes courses, je commandais des plats tout préparés et je travaillais à domicile, bon la dernière chose était habituelle vu que mon cabinet se trouvait chez moi. Le soir venu je prenais la peine de rôder dans la forêt, néanmoins, je n'avais plus tué qui que ce soit pour l'instant, bien trop tourmenté par le retour de celle que j'avais aimé plus que de raison. Du coup, aujourd'hui n'avait pas fait exception à la règle. Je m'étais levé et j'avais travaillé quelques heures, alors que certains de mes patients à quatre pattes réclamaient des soins quelconques. Je n'avais pas de rendez-vous aujourd'hui, donc, je pouvais prendre du temps pour moi. Une fois les visites à mes patients terminés, j'étais remonté chez moi pour prendre une douche bien chaude, laissant la chaleur détendre mes muscles et l'eau enlever toutes les saletés sur mon corps. Une bonne demi-heure plus tard je sortis de la douche, enfilant une serviette noire autour de moi. C'est alors que quelque chose se produit avant même que je ne puisse réagir. Un flot de magie flotta dans l'air, m'enroula comme une caresse piquante et déstabilisante. Je me sens assez mal. Fermant les yeux, me crispant, je pose une main sur le rebords de l'évier avant de me laisser tomber dans l'inconscience. Durant quelques minutes je reste sur le sol, sol qui ne semble pas être celui de ma salle de bain...J'ai mal au crâne. Portant ma main au niveau de mon visage, ma première pensée fut que je m'étais cogné en tombant, mais rapidement je compris que c'était tout autre chose.

J'ouvre doucement les yeux, gémissant légèrement. Le vent vient caresser ma peau nue, alors que ma serviette recouvrait juste ma taille, évitant ainsi que je me retrouve les fesses à l'air. Du vent ? Je me redresse brutalement, ce qui me valu une tempête dans la cervelle. « Bordel de merde... » J'attrape de nouveau mon crâne, gémissant une fois de plus. J'observe les alentours alors que je réalisais enfin me trouver dans une forêt. Forêt qui m'était totalement inconnue. « Mais je suis où... » Les odeurs ne me sont pas familière, ainsi que les images qui se présentes à moi. Je comprends alors que la magie n'y est pas pour rien, ce qui est loin de me rassurer en sachant que j'avais atterri je ne sais où en serviette de bain ! Alors que je remettais celle-ci convenablement, un cri se fit entendre non loin de moi. Une voix que je connaissais que trop bien pour l'avoir retrouvé récemment. Nora, enfin, Némésis. « Nora ! » J'avais crié ses paroles sans m'en rendre compte, alors que mes pieds se mirent à frapper le sol avec une rapidité étonnante. Je m'étais mis à courir sans le vouloir, comme porté par cet instinct qui ne m'avait jamais abandonné. Elle fini par apparaître dans mon champ de vision. Elle semble complètement paniqué et comme moi, souffrir d'un mal de crâne. Une fois près d'elle, je m’accroupis près d'elle, posant une main sur son épaule. « Nora, c'est moi, Alex. » Je suis sincèrement inquiet et j'en avais presque oublié notre dispute d'autrefois. Heureusement pour elle, elle était habillée, alors que moi, je me contentais d'une serviette avec le froid qui régnait dans les alentours...Merveilleux !
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
avatar
parchemins : 696
inscrit le : 27/10/2015
crédits : Blondie

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Ven Jan 22 2016, 14:22


Tout va bien.
Némésis & Alexandre & O'Shean


Ca ne fait que peu de temps que nous sommes ici. Quelques jours à peine. Et pourtant il me semble que cela fait des semaines. La douleur est toujours là, comme une plaie béante. Je n'ai aucun signe d'eux, d'aucun d'eux. Et chaque seconde je sens que cela me prend un peu de moi aussi. Qu'une partie de mon être est perdue avec ma meute. Ils sont tous des adultes plus que capables de survivre, même en conditions hostiles. Mais ce n'est pas sensé arrivé. On ne se prépare jamais à ce qui ne peut être. Et comment aurait-on pu prévoir que l'on serait séparé ? Je ne sais s'ils sont là, dans ce monde mais dans une toute autre partie du pays peut être, ou s'ils sont restés dans le notre. Est-ce que les protections tiennent malgré mon absence ? Est-ce que c'est le chaos ? Les questions sont comme des charognards qui planent autour de ma tête. Je ne peux les chasser, alors je les tiens à distance. Le sort de ma clinique et de mes patients me préoccupent aussi, et tout ce que j'espère c'est que mon assistante pourra assurer le relais, avec l'aide de confrères. La colère n'est jamais loin non plus, et il me faut me garder occupé en permanence pour ne pas y céder.

Heureusement je ne suis pas seul ici, et garder à l'oeil Roxanne me permet de rester accroché au présent et de ne pas tout abandonner pour tenter de retrouver notre monde. Elle fait preuve d'une force de caractère comme toujours impressionnante, et je sais qu'on s'en sortira, que l'on trouvera quelqu'un capable de régler cette situation, ou un chemin, quelque chose. Ce n'est certainement pas la magie qui manque ici. Je la sens. Dans chaque souffle, chaque pas, dans cette terre meuble et riche. La matrone nous ayant recueillit tient seule sa ferme en l'absence de son mari et de ses fils, qui à cause des Red Coat patrouillant les villes, ont dû s'éloigner de plus en plus pour vendre leurs produits. Et le gibier n'est plus assez rentable en cette période ce qui les a amené à se rapprocher des ports, des villes pour commercer. Elle nous a donc proposé le gîte et le couvert contre de l'aide, et pour le moment c'est une solution stable. Ce n'est pas le bois qui manque ici, alors quand je ne chasse pas les quelques bêtes encore de sortie, je nous fais des réserves, car il se pourrait bien que l'on se trouve coincés ici pour un moment.

Je m'apprêtes à rentrer avec de maigres lapins quand des cris résonnent dans la forêt et provoquent l'envolée d'oiseaux. Décidément humain...abandonnant mes prises sur une branche haute, je ne perds pas de temps et m'élance plus profondément dans la forêt. Ces bois regorgent de prédateurs affamés quand ce ne sont pas des chasseurs sans scrupules, et en ces temps particulièrement violents, on vous égorge plus vite qu'on ne vous tend la main, alors si je peux empêcher ce sort à quiconque, je me dois d'essayer. Un frisson d'énergie me secoue quand l'aura et la nature des infortunés m'apparaît. Ils sont deux, femelle et mâle, et ils sont...wulvers...Mon coeur s'accélère alors que je me forces à la prudence, ne sachant pas sous quelle forme je vais trouver ces métamorphes.

Bras au dessus de la tête, j'avances prudemment à découvert tout en prenant soin d'annoncer ma présence en grattant le sol du bout d'une botte. Alors que mes yeux se posent enfin sur eux, je souris pour les rassurer et leur fait signe de me suivre.

-Restez pas là, vous allez mourir congelés, on a un bon feu, et certainement de quoi vous remplir l'estomac. Je devrais aussi pouvoir vous trouver des vêtements chauds et ensuite vous me raconterez comment vous êtes arrivés là vous aussi.

Je ne connais pas le pauvre hère qui n'est revêtu que d'une maigre serviette de bain, mais sa compagne si...son visage m'est inconnu, mais j'ai déjà couru avec elle, partagé une chasse exaltante. C'est la lupita, la petite louve qui s'est un jour égarée près de mon territoire. C'est curieux de la voir sous sa forme humaine. Mais je retrouves dans son regard cette détermination farouche qu'elle avait dans ses yeux de louve. Détachant le plaid qui me couvre les épaules, je le tends à son ami.

Détachant mon regard un instant de leurs deux silhouettes, je scanne les alentours, craignant que leur arrivée chaotique n'ai pu attirer une attention non désirable. Mais à part les oiseaux qui nous observent dans un silence craintif, rien ne bouge, et la forêt semble nous couvrir de sa protection épaisse.

 
Emi Burton/Mickaëla Weaver


 HEAR ME ROAR
LET THE WIND CARRY US, TO THE CLOUDS, HURRY UP. WE CAN TRAVEL SO FAR AS OUR EYES CAN SEE. WE GO WHERE NO ONE GOES. OUR DREAMS ARE NEVER TOO BIG.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Ven Jan 22 2016, 21:42




Meeting Around Fire




Trois jours putain... Trois putain de jours, sans nouvelle de notre monde, sans nouvelle de Moira, sans savoir si elle va bien, sans rien savoir à dire vrai. Je fais preuve de gentillesse envers notre logeuse, qui m'occupe avec la cuisine, le feu, le linge et tout ça juste avec ses mains. Mais le temps est long, et les jours se ressemblent vraiment. Certains soirs, sous le matelas de notre paillasse je cherche mon arme à feu, et panique sans la trouver. Mais O'Shean à mes côtés, aide carrément à faire passer la pilule. On a remonté le temps, c'est quasiment certain maintenant, quelque chose en 1700 dans ces eaux là. Je suis une détective privée, qui ne fait que les corvées de la maison, et j'attends qu'une épiphanie vienne... On habite dans une petite fermette, en plein milieu d'un grand vide de nature. Si mon homme se sent bien dans cet environnement, j'avoue que la sonnerie de mon téléphone, mon ordinateur qui tourne et le bruit d'un avion même, me manque. Bizarre, on se plains de tout ça, mais quand on les perd, on est perdu en fait.

O'Shean est partit à la chasse, et je trouve le temps encore plus long lorsqu'il est loin. Je regarde par la fenêtre crasseuse... Qui nécessiterait un coup de produit à vitre, mais je ne vois rien que les bois et les plaines. Abgaël, notre logeuse, vient me secouer, en me disant qu'en gros, il finira par revenir et je lui souris gentiment. J'ai peur de me retrouver archie seule, prisonnière de cette époque. Surtout que les temps sont tendus si j'ai bien saisit, les anglais, red coat, en font baver aux écossais. Tout ça parce que le roi d'écosse s'est fait la malle... La persécution du peuple, je l'entends souvent depuis 3 jours, la persécution de mon peuple. Abgaël, paie une dîme à un chef de clan écossais, pour avoir la protection de cette famille. Le clan MacGuyre... Je ne l'ai pas dit à O'Shean, je ne sais pas comment il réagirait en le sachant. Retrouver un jour ces ancêtres, sa famille. Je lui en parlerais oui, mais pas pour l'instant.

J'ai l'impression que les minutes qui s'égrainent sont des heures, et plus le soleil décline, plus mon angoisse monte. J'ai besoin de lui, de sa présence, de sa voix, de ses mots. Déjà, il ne parle plus trop, et de ses petits mots doux en gaélique d'avant, on est passé à du ma belle, qui me convient moyennement. Finalement, du bruit, étendant de larges draps avec Abgaël, je me penche pour voir qui vient. C'est lui... Sur le coup, je ne vois que lui, et j'avoue que je courre vers lui, pour lui sauter dans les bras. "Putain... repars pas aussi longtemps... Bougre d'écossais." Lâchais-je à son oreille, avant de me rendre compte qu'il y avait deux personnes derrière. Deux personnes de notre temps pour sûr! Je lâchais mon homme, et me dirigeais vers eux, inconnus oui, mais ça ne m'empêcha pas de les prendre tour à tour dans les bras. "Oh putain... on est pas les seuls alors!"

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Sam Jan 23 2016, 10:49

Tout va bien

feat. alex & o'shean & roxanne & némésis

« Nora ! » Elle connaissait bien cette voix qui ricochait entre les arbres, et elle se demandait si elle était vraiment en train de rêver ou si tout cela était réel. Les bruits de pas perçus par son ouïe plus développée que la moyenne allaient pourtant dans son sens… Et puis finalement s’accroupit dans son champ de vision nul autre qu’Alex, qu’elle a laissé quelques jours plus tôt dans les bras démoniaques de l’alcool et de la haine. « Nora, c’est moi, Alex. » « Ouais, je te vois. » Elle savait que c’était méchant, mais elle avait trop mal au crâne pour prendre des pincettes avec lui. Voilà qui elle était, et si ça ne lui allait pas, tant pis pour lui. C’était un peu comme une sinusite, mais à mesure que les battements de son cœur ralentissaient, ça semblait s’éloigner. C’est alors qu’elle remarque comment il est accoutré. « Putain, t’es tout nu. » Elle ne prit même pas la peine de rougir devant cet état de fait, trop perturbée par là où ils se trouvaient. Le froid commençait finalement à s’insinuer en elle, mais elle ne voulait même pas savoir comment se sentait Alexandre. Elle voulait le prévenir du petit plan qui germait dans sa tête, lorsqu’une nouvelle présence se fit ressentir. C’était une odeur une peu musquée et mouchetée, qui faisait écho dans la mémoire de Némésis sans pourtant lui rappeler une présence précise. Et finalement, elle vit la silhouette d’un homme, dont l’aura lui rappelait l’alpha de la meute d’Inverness. C’était O’Shean, avec qui elle avait couru dans les bois quelques temps auparavant. Elle se retrouvait muette de stupeur de le voir ici, maintenant (où que ce soit…). Peut-être que lui pourrait leur expliquer ce qu’ils faisaient là. Némésis avait bien compris qu’ils venaient d’être téléportés, mais où elle ne le savait pas encore. « Restez pas là, vous allez mourir congelés. On a un beau feu, et certainement de quoi vous remplir l’estomac. Je devrais aussi pouvoir vous trouver des vêtements chauds et ensuite vous me raconterez comment vous êtes arrivés là, vous aussi. » Némésis se releva, une main toujours appuyée sur sa tête. Ils ne pouvaient effectivement pas rester ici au milieu de nulle part. Et O’Shean avait bien souligné l’étrangeté de la situation. « Si tu voulais me revoir, il suffisait de me passer un coup de téléphone, tu sais. Pas la peine de me téléporter dans un monde parallèle. » Elle lui sourit de toutes ses dents, retrouvant peu à peu son sens de l’humour. « Mais merci pour la proposition, je pense qu’on va faire ça, oui. Alexandre, O’Shean, O’Shean, Alexandre, wulver, alpha. Présentations faites. » Elle ne voulait pas prendre le risque qu’Alexandre lui saute au cou – car il en était capable – alors elle lui signalait qu’ils étaient amis.

Alors qu’ils se mirent en route, Ness aborda son plan avec Alexandre, qui allait finir frigorifié s’ils ne faisaient rien. « On est loin O’Shean, car si c’est le cas, Alex pourrait se transformer en souris et venir dans ma poche pour qu’il ait chaud… » Mais elle n’eut pas vraiment le temps de terminer sa phrase qu’un petit bout de femme courrait vers O’Shean et le serrait brutalement dans les bras. « Putain… Repars pas aussi longtemps… Bougre d’écossais. » Ness ne put s’empêcher de sourire devant le langage de la jeune femme ; elles risquaient de bien s’entendre. « Mais c’est qu’il est casé l’alpha. » « Oh putain… On est pas seuls alors… » « Non en effet. Némésis, enchantée. Le gars à poil c’est Alexandre. Et ce serait vraiment chouette si vous nous disiez ce qu’on fout là… et où on est, en fait. »  


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Lun Jan 25 2016, 10:40



Le passé est passé, néanmoins, les morts eux peuvent revenir comme un coup de poing sur la gueule.
Némésis ,Alexandre & O'Shean

« Ouais, je te vois. » Elle est sérieuse là ? Je la relâche en soupirant, ayant une folle envie de l'étrangler. « Va te faire voir ! » Dis-je entre mes dents. Elle voulait se la jouer froidement, c'est excellent, je suis déjà dans mon élément. D'ailleurs, je commence légèrement à trembler. Franchement, quitte à me faire éjecter dans un endroit que je ne connais pas, autant que ce soit à Miami ou encore dans un pays super chaud. Non, à la place j'étais en serviette dans le froid et j'osais même pas enlever ma serviette de peur de perdre mes bijoux de famille. « Putain, t’es tout nu. » Je ricane légèrement, tournant les yeux vers Nora alors que j'étais en train de me perdre dans mes pensées glaciales. « Non, tu crois ? Au moins t'es pas devenue aveugle...n'en profite pas pour mater. » Bon, quand nous étions adolescents et que nous habitions ensemble elle m'avait déjà vu en boxer, mais c'était avant tout ça, avant que nous changions, qu'une froideur hivernal s'installer entre nous. J'entends alors un bruit de pas et me retourne vivement, le regard plongé sur l'homme qui venait d'apparaître les bras en l'air. Je l'observe. Instinctivement je me crispe, près à lui sauter à la gorge si nécessaire... « Restez pas là, vous allez mourir congelés. On a un beau feu, et certainement de quoi vous remplir l’estomac. Je devrais aussi pouvoir vous trouver des vêtements chauds et ensuite vous me raconterez comment vous êtes arrivés là, vous aussi. » Bordel, c'est qui lui. Je ne recule pas d'un pas, d'ailleurs, je ne bouge simplement pas. Il n'a pas l'air menaçant, ce n'est pas pour autant que je me montre sympathique, je ne le suis plus depuis des années.

« Si tu voulais me revoir, il suffisait de me passer un coup de téléphone, tu sais. Pas la peine de me téléporter dans un monde parallèle. » Elle le connaît ? Bon, cette proximité avec cet inconnu ne m'est absolument pas agréable. Je pose un regard sur Nora et je serre légèrement le poing. Oui, j'ai toujours ses envies de meurtres dès qu'elle parle un peux trop familièrement avec un homme. Je n'en avais aucun droit, puis, elle me tapait vraiment sur le système ses derniers temps. Il m'observe et, non sans grandes difficultés, voit ma presque nudité dans le droit. Il détache son plaid et me le temps. Sur mes gardes j'attrape celui-ci et lui fait juste un signe de tête, n'étant absolument pas bavard avec les inconnus, surtout ceux qui connaissait Nora. « Mais merci pour la proposition, je pense qu’on va faire ça, oui. Alexandre, O’Shean, O’Shean, Alexandre, wulver, alpha. Présentations faites. » Je soupire en enfilant le plaid tout en ajoutant sans regarder la jeune femme. « Je sais me présenter tout seul, j'ai pas besoin de toi ! » Ok, la tension est vraiment évidente entre nous et ne pouvait pas passer inaperçue. Je suis le petit groupe que nous formions dans la forêt, restant le plus éloigné possible aussi bien de Nora que du nommé O'Shean. Je reste silencieux tout le long, le froid y étant pour beaucoup. Pourquoi ne pas me transformer histoire d'avoir de la fourrure sur le cul ? Là, de suite je commençais à y penser alors que nous approchions d'un campement. Nous déboulons à l'endroit recherché quand une fille sauta dans les bras du loup. « Putain… Repars pas aussi longtemps… Bougre d’écossais. » Je me stoppe, toujours ma serviette autour de la taille, parce que ouai, j'allais pas l'abandonner.

« Mais c’est qu’il est casé l’alpha. »
Je croise les bras calmement quand je vois l'inconnue prendre Nora dans ses bras....puis moi. Je me crispe totalement, restant immobile comme une statue de pierre. En temps normale je l'aurais étripé, mais bon, j'allais me retenir. Faut dire que je suis pas fort accolades comme mec. « Oh putain… On est pas seuls alors… » « Non en effet. Némésis, enchantée. Le gars à poil c’est Alexandre. Et ce serait vraiment chouette si vous nous disiez ce qu’on fout là… et où on est, en fait. » Je recule d'un pas, le regard se tournant tour à tour sur les deux étrangers. « Je t'ai déjà dit que je sais me présenter tout seul...en faite, elle s'appelle Nora mais vu qu'elle aime abandonner les gens, se faire passer pour morte et après réapparaître comme une fleur avec un nouveau prénom ben elle s'appelle dorénavant Némésis... » J'étais froid envers elle, vraiment voir même agressif...En même temps elle ne cherchait pas a être sympathique non plus.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
avatar
parchemins : 696
inscrit le : 27/10/2015
crédits : Blondie

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Lun Jan 25 2016, 14:22


Tout va bien.
Némésis & Alexandre & Roxanne & O'Shean


Le temps s'écoule de manière étrange ici. Parfois il me semble que je suis partit à peine quelques heures, le temps de pousser mon exploration dans une nouvelle direction, de chercher la moindre trace, la moindre odeur qui pourrait nous rendre les nôtres, ou nous aider. Je ne m'attends pas à trouver une sorcière sur la branche d'un arbre, mais si je trouves des lieux de pouvoir, des lieux de culte, ce serait déjà un pas de plus vers chez nous. Alors je cherche, inlassablement. Je chasse aussi pour nous agrémenter le dîner et ne pas perdre la raison. Car c'est le cas. Ou ça le sera. Le besoin ne se tarit pas, pas plus que les rugissements d'agonie de la bête. Il ne peut se résoudre à ne pas savoir ce que sont devenus ses compagnons, s'ils sont blessés, perdus, séparés. Les louveteaux surtout font gémir le loup et j'ai toutes les peines du monde à ne pas hurler, à ne pas lacérer tout ce qui m'entoure de mes griffes pour que personne n'ignore qu'un alpha est là. Mais ce serait nous condamner. Alors je me retiens. Je retiens la magie qui enfle et veut couvrir mon corps de fourrure, me voler ma raison pour la remplacer par l'instinct brut. Je me bats contre la soif de sang à chaque minute, contre le sentiment d'insécurité alors que nous nous enfermons chaque soir dans cette pièce aux murs épais. Et surtout, je me noie dans l'odeur de Roxanne dans sa peau douce et tendre, si parfaite sous mes mains. Je m'enivre de ses regards quand je la retrouve, de ses étreintes fougueuses quand elle est heureuse de me voir. Je laisses courir mes dents sur son cou, sur ses épaules, je batailles avec les lacets et les jupons de ses tenues. Elle n'a rien à faire là, elle détonne ici, avec son énergie bouillonnante, sa langue acérée et ses regards de défi. Mais notre logeuse l'entoure d'attentions et de tâches, la détournant de l'ennui avec une efficacité certaine. Elle ne cesse de la bercer d'histoires et je crois que ça l'amuse quand nous nous disputons à demi mots. Sans elle je serais déjà partit. Je me serais fondu dans cette forêt, museau au sol et pattes marquant mon chemin de griffures profondes. Mais je me dois de rentrer pour elle, car je ne supporterais pas de voir l'éclat de ses yeux se ternir, sa peau se tâcher d'une maladie quelconque ou de carences. Je m'apprêtais donc à rentrer quand je les vis, quel spectacle incongru. La petite louve est fière et prête à se défendre, étrangement revêtue d'une robe qui ne détonne pas tant dans le paysage, et je découvre un visage jeune et délicat, de sauvages boucles blondes et surtout une voix taquine qui me fait grogner avec amusement. Elle n'a pas l'air particulièrement effrayé, ni même inquiète alors que son compagnon lui est sur la défensive et claque des dents, en tenue d'Adam dans la neige. Il est Wulver lui aussi, donc je ne crains pas d'avoir à lui amputer les pieds mais il doit se geler les couilles et se sentir en position de faiblesse ce qui peut entraîner des conséquences bien regrettables et on ne peut clairement pas se permettre de perdre de temps.

Je lance un regard et un sourire acérés à la petite louve qui se montre bien impertinente, mais laisse passer, soulagé d'avoir trouvé d'autres personnes de notre époque, et convaincu aussi que son attitude bravache est une façade pour faire réagir le petit brun qui alterne entre la couver des yeux et se retenir de grogner à mon attention. Heureusement il a la présence d'esprit de se contenir et d'accepter mon plaid ce qui entraîne enfin un mouvement vers notre refuge provisoire.

Je laisses caquetter la dite Nora comme elle s'appelle apparemment, et prend les devants, pas vraiment satisfait d'avoir dans mon dos deux loups insoumis à mon autorité, mais je bénéficie de l'avantage de la carrure et du fait de m'être déjà remit du choc alors qu'ils doivent encore être secoués et nauséeux du passage plus que violent de notre monde à celui-ci.

On arrive rapidement en vue de la demeure, et de longs draps me cachent de prime abord la vue de mon imprévisible compagne, et je sens mon coeur s'affoler alors que je la cherche du regard. Heureusement elle me bondit la seconde d'après dessus, entourant de ses bras mon cou, et me reprochant mon absence. Je ris en la serrant contre moi, profitant de l'étreinte et du bonheur simple de la savoir saine et sauve. Je la relâche cependant trop vite pour lui laisser entrevoir nos invités qu'il nous faut au plus vite protéger. Heureusement Abgaël a dû rentrer car je n'entends pas ses ruminements ni son pas qui traîne un peu.

Son engouement envers les étrangers me surprend, car elle est d'un naturel méfiant et ce n'est pas son genre d'accepter comme ça des personnes qu'elle ne connaît pas et qui pourrait représenter une menace. Mais je suppose que la vue d'autres contemporains doit la rassurer, même si pour ma part cela me contraint également à les inclure dans les questions d'habitat et de sécurité, et qu'il va être compliqué d'expliquer leur venue à notre logeuse. Une fois les salutations d'usage enchaînés, et malgré les grognements du dit Alexandre, nous nous dirigeons tous vers notre réduit, et je m'actives sur le feu pour les mettre un peu plus confortable. En attendant que je puisses emprunter un autre kilt et plaid à Abgaël, il devra se contenter du plaid, mais le tissu est d'une longueur largement suffisante pour le couvrir d'une façon déjà plus satisfaisante et confortable que ne le fait sa serviette. Il me faudra aussi leur trouver de la nourriture, mais ça devra attendre également.

-Avant toute chose, on ne sait pas plus que vous ce qu'on fait ici, ou comment repartir. Mais on trouvera une solution. Il semblerait qu'on ai remonté le temps et c'est une période particulièrement compliquée, il nous faudra nous montrer discrets et éviter d'attirer l'attention. Abgaël qui vit ici à eu la générosité de nous accueillir Roxanne et moi ces derniers jours, et il se pourrait qu'elle vous trouve de la place aussi, mais nous devons trouver quelque chose à lui dire pour justifier votre présence ici.


Une fois cela dit, je m'appuis contre la cheminée, surveillant du coin de l'oeil le feu tout en maintenant la majorité de mon attention sur eux. Nous voilà dans une situation bien particulière. Mais leur présence ici est une étincelle d'espoir, et bien qu'ils ne soient pas garous, leur nature lupine est rassurante, c'est un avantage de plus si nous arrivons à nous maintenir loin des Red Coat et des conflits de clans évidemment.

 
Emi Burton/Mickaëla Weaver


 HEAR ME ROAR
LET THE WIND CARRY US, TO THE CLOUDS, HURRY UP. WE CAN TRAVEL SO FAR AS OUR EYES CAN SEE. WE GO WHERE NO ONE GOES. OUR DREAMS ARE NEVER TOO BIG.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
parchemins : 31
inscrit le : 19/01/2016
crédits : unicorn

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Lun Jan 25 2016, 19:33



   



Intervention

   
MJ



   



   

Les sabots des chevaux battent le sol, la nuit va tomber, c'est le moment de faire le plus gros du chemin qui mène à Fort Williams. Quatre cavaliers parés de manteaux rouges, déchirent la nuit de leur monture en plein galop. Au bout d'un certain temps, l'un d'entre eux, propose une halte, dans une petite ferme qu'il voit au loin. Il fait une blague grasse sur la possibilité que peut être se trouve une jeune fermière écossaise à fourrer, et leurs rires sont aussi gras. Ils galopent pour rejoindre la ferme, et s'arrêtent devant l'entrée, tandis que la vieille femme sort pour voir qui va là. "Nos chevaux ont soif, et nous avons faim." Dit l'un d'entre eux, tout en remontant sa ceinture. Elle hoche la tête, les invite à entrer en le servant du porridge et de la soupe, avant d'aller frapper à la porte de la grange. "Y'a du manteau sanglant" Dit elle, à la porte. "Ma faut m'aider à donner à boire aux ch'vaux." Dit elle alors.

   

   

   

©Codage by Mr. Chaotik

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Jeu Jan 28 2016, 21:56




Meeting Around Fire




La réaction abrupte du jeune homme en serviette, me fit arquer un sourcil dubitatif. "Okay..." Lâchais-je, en laissant trainer la dernière syllabe. "Bon rentrons." Leur dis-je avant d'attraper une des robes d'Abgaël sur l'étendoir. "Elle est trempée, mais avec le feu, ça devrait le faire." Dis-je à la nana. "C'est pas exactement le style, mais au moins on se fond dans le décor avec." Lui glissais-je alors marchant vers la grange, tout en regardant à droite et à gauche. Je laisse mon homme faire son speech, en pensant à mille et une chose à la fois, comme la déception extrême de ne pas pouvoir s'envoyer en l'air ce soir. Mine de rien, ça me rassure complètement, malgré l'environnement actuel et l'époque d'ailleurs. Je pousse un soupir, et quelqu'un toque à la porte, je me fige un peu je l'avoue. "Montez... montez... ou planquez vous...." Leur dis-je alors en indiquant les escaliers en bois qui montaient vers je sais pas quoi, mais qui montaient. Attendant quelques instants, j'entrouvris la porte c'était Abgaël, avec une bien mauvaise nouvelle. "O'Shean va venir vous aider..." Soufflais-je à notre logeuse, avant de tourner le visage vers lui, paniquée je l'étais. Le laisser partir nourrir les chevaux, me vrillait de l'intérieur, notre pire cauchemar était arrivé, les manteaux rouges, les anglais, les pourris qui violaient notre peuple, le salissait, et tuait ses fils. De quoi me rendre carrément et futurement mauvaise envers tout anglais que je croiserais pour des générations à venir... Si tenté, que l'on rentre un jour chez nous. Je refermais la porte un instant, avant de le laisser partir, l'attrapant par la chemise, pour lui donner THE baiser. "Reviens..." Soufflais-je en posant mon front sur le sien, hissée sur ma pointe de pieds. Je déglutis difficilement, lorsqu'il partit dehors, et refermais la porte, y posant mon front un instant. "Vous pouvez ressortir." Dis-je doucement. "Bon je vais la faire courte, on a remonté le temps, de 2016, on est à peu près en 1740 et des brouettes, le roi écossais est en exil chez les Français, les écossais et les anglais se détestent et les manteaux sanglants, c'est l'armée anglaise... qui terrorise les écossais..." Balançais-je alors d'une traite, avant de faire une pause, pour leur laisser le temps de comprendre. "ça fait 4 jours que nous sommes là, et c'est l'angoisse... on passe du trop calme ou trop bruyant en un claquement de doigts, et non on ne sait pas encore comme rentrer chez nous... Il faut juste qu'on fasse profil bas... Les red coat sont connus pour apprécier les viols... et la torture aussi..."

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Ven Jan 29 2016, 13:04

Tout va bien

feat. alex & o'shean & roxanne & némésis

Le wulver semblait sur les dents, et elle pouvait presque sentir sa haine vriller ses pensées. Elle leva les yeux au ciel lorsqu’il lança sa petite tirade, un peu étonnée qu’il soit si bavard avec la jeune femme qui accompagnait O’Shean. Elle vit d’ailleurs dans son regard que la femme – légèrement plus âgée que Ness – ne comprenait pas trop pourquoi il s’était soudainement emballé comme ça. Némésis se mordit la langue et se promit de ne pas faire plus de vagues auprès d’Alexandre, qui semblait bien plus enclin à la dispute qu’elle. Ils ne savaient plus sur quel pied danser ensemble, et elle ne voulait pas étaler toute sa vie personnelle face à O’Shean et ce qui semblait être sa compagne. « Avant toute chose, on ne sait pas plus que vous ce qu’on fait ici, ou comment repartir. Mais on trouvera une solution. Il semblerait qu’on ait remonté le temps et c’est une période particulièrement compliquée, il nous faudra nous montrer discrets et éviter d’attirer l’attention. Abigaël qui vit ici a eu la générosité de nous accueillir Roxanne et moi ces derniers jours, et il se pourrait qu’elle vous trouve une place aussi, mais nous devons trouver quelque chose à dire pour justifier votre présence ici. » Il titillait le feu en même temps qu’il parlait, et le cerveau de Némésis se mit en branle. Ils ne pouvaient décemment pas rester chez cette femme, aussi généreuse soit-elle. De toute façon, Alexandre et elle finiraient un jour par s’étriper s’ils restaient dans quarante mètres carrés. Par contre, s’ils avaient remonté le temps… Trop de questions la chamboulaient ; pouvaient-ils retourner dans le présent ? Avaient-ils tracé une nouvelle ligne temporelle ou ce qu’ils faisaient impacterait le reste de l’Histoire ? La meute d’O’Shean n’était pas là, pourtant les deux wulvers étaient arrivés sans encombre... Fait néanmoins intéressant : ce qui semblait être une humaine s’appelait Roxanne. Celle-ci attrapa une robe monstrueusement laide sur le séchoir mais ce n’était pas comme si Ness s’habillait à la mode, donc… et si ça pouvait sauver sa peau… Ils entrèrent dans le logement et Roxanne nous intima de monter dans la grange le temps de se planquer, car Abigaël venait vers l’habitat. La blonde évita tout contact physique avec Alexandre pour grimper au premier, ne sachant pas trop comment il allait réagir. Ils s’accroupirent et Ness plongea ses yeux dans ceux d’Alexandre, restant le plus silencieuse possible pour ne pas attirer l’attention de la logeuse, qui avait besoin de l’aide d’O’Shean pour s’occuper des chevaux de certains Red Coats. Quand Roxanne leur dit que la voix était libre, Némésis regretta un instant de ne pas pouvoir rester dans ce grenier sombre pour s’accrocher aux prunelles de son ancien amour, avant de descendre précautionneusement les marches mordillées par l’humidité de l’hiver. Roxanne leur fit un deuxième petit topo de la situation. « Quatre jours ? On a eu un décalage horaire alors, nous avons atterri dans la forêt il y a une poignée de minutes. On ne va pas pouvoir rester ici sans moyenner quelque chose, mais bien entendu, nous n’avons rien sur nous… » Elle lança un petit regard à Alexandre qui avait essayé de s’emmitoufler dans le plaid qu’O’Shean lui avait donné. Viols. Torture. Ness était persuadée que Roxanne savait pour la condition d’O’Shean, mais elle ne savait rien sur eux. Quoi qu’en voyant leur réaction plutôt « à la cool » des faits, elle devait se douter qu’ils connaissaient bel et bien l’existence de la magie. « La magie d’O’Shean n’a pas repéré des failles dans le décor ? Est-ce que nous sommes dans une réalité parallèle ou réellement dans le passé ? Nous habitons tous à Inverness ; je connais des sorcières qui auront peut-être une idée de ce qui se passe et de comment rentrer chez nous. Mais encore faudra-t-il les retrouver… » Elle réfléchissait à voix haute, généralement ça pouvait inspirer les autres protagonistes ; parfois il ne suffisait que d’un mot pour débloquer toute une situation. « Abigaël et O’Shean sont en danger avec ces soldats ? Je suis pas sûre que les achever soit la meilleure des solutions, mais s’ils sont en danger… je les protégerai. » Elle lança un petit regard piteux à Alexandre pour lui dire qu'elle avait compris le message : elle parlait pour ses fesses, et c'était tout.


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
parchemins : 696
inscrit le : 27/10/2015
crédits : Blondie

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Dim Fév 14 2016, 17:11


Tout va bien.
Némésis & Alexandre & Roxanne & O'Shean


Roxanne avait peur qu'on meurt d'ennui une fois l'adrénaline retombé et assurés que Abgaël pouvait nous fournir un refuge le temps que l'on ai une piste, ou au moins les moyens de reprendre la route. Mais l'arrivée de deux contemporains bousculent les choses, et bien que l'on ai pas vraiment eu de plans jusque là, cela remet tout en jeu. Car si l'union fait la force, je n'ai aucune certitude quand au fait que l'on puisse compter sur eux. Du peu que je sais de la femelle Wulver je la devine indépendante, mais pas au point de s'aventurer seule dans ce monde si elle a plus de chance de se débrouiller en s'alliant avec nous. Je ne ferais certainement pas l'erreur d'avoir confiance en une autre personne que Roxanne, mais dans une certaine mesure je sais qu'elle peut être une alliée, et qu'elle est débrouillarde. Lui par contre est colérique et vu la brutalité de ses gestes et de son regard, il va forcément poser problèmes. Or on ne peut se permettre aucune dissension si on veut s'en sortir vivants. Car il va nous falloir partir sur un terrain inconnu, en plein milieu de l'hiver avec de maigres provisions et sans idée surtout d'ou l'on pourra s'arrêter pour demander de l'aide. Qui contacter ? On reconnaîtra les sorcières à leur énergie évidemment, mais rien ne dit que ce ne pas l'une d'elles qui a choisit de nous envoyer ici en premier lieu. Ou que celles de cette époque ne sont pas branchées empoisonnement et peaux de bêtes sur la cheminée. Vu qu'ils sont particulièrement friands de bûcher et que la sorcellerie est condamnée, je ne sais comment nous allons pouvoir obtenir des réponses sans risquer nos vies en posant des questions de prime abord. L'urgence est constante et l'instinct de survie me hurle d'agir quand il ne murmure pas une litanie qui ressemble à 'restez cachés coûte que coûte'. Plus le temps passe et plus l'éloignement de ma meute empoisonne l'esprit de mon loup. Aussi quand on toque à la porte, il bondit dans mon être, et je dois enfoncer mes ongles dans ma paume pour empêcher la bête de sortir. Il sait bien avant moi évidemment. Aussi quand Roxanne referme la porte après avoir murmuré à Abgaël que je vais sortir l'aider, je hoche la tête, sombre mais décidé à régler ça rapidement et peut être même glaner des infos. Ne serait-ce que sur l'état de guerre exact dans lequel on est. Car ce sont des Red Coat qui ricanent et tapent leurs bottes dans la cuisine de l'écossaise. Je sens l'épuisement de leurs chevaux, leurs pelages en sueur. Il faut que je rendormes le loup, que je le calmes et le camoufle. Ou les chevaux vont le sentir et s'affoler, provoquant une agitation dont on n'a clairement pas besoin. Le baiser de Roxanne est aussi brutal que passionné, et je devines son angoisse dans son geste, mais aussi dans son regard. Ici elle est une femme dépendante de son compagnon, de moi. Elle n'est plus la féroce détective qui se bat contre des sorciers sombres. On l'a dépourvu de ses armes, de ses connaissances, et cela me met en rage de voir cette vulnérabilité en elle. Je la laisses partir pourtant après l'avoir assuré que je revenais au plus vite. Une dernière caresse et je passes la porte, attendant d'être certain qu'elle l'ai verrouillée avant de me diriger vers l'écurie. Je nourris et étrille chaque bête vigoureusement, puisant du réconfort dans cette tâche physique qui me replonge dans une autre vie. Tout en m'activant j'écoutes les conversations des soldats. Ils ne diront rien de compromettant en présence d'une écossaise, mais leurs questions pourraient bien parler pour eux.

 
Emi Burton/Mickaëla Weaver


 HEAR ME ROAR
LET THE WIND CARRY US, TO THE CLOUDS, HURRY UP. WE CAN TRAVEL SO FAR AS OUR EYES CAN SEE. WE GO WHERE NO ONE GOES. OUR DREAMS ARE NEVER TOO BIG.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
parchemins : 31
inscrit le : 19/01/2016
crédits : unicorn

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Lun Fév 15 2016, 15:47



   



Intervention

   
MJ - Red Coat



   



   

   
Manger à sa faim, sans avoir de belles donzelles à séduire et chevaucher, c'était semble t-il le programme pourtant de la nuit de ces Red Coat, dragons anglais. La guerre c'était moche, ne pas pouvoir être chez soit, ne pas pouvoir réellement construire une vie, être envoyés sur les routes, pour récupérer les dîmes des châtelains écossais, dresser cette population qui rejette farouchement le roi George II. On sait parfaitement, que la situation est électrique depuis trois ans maintenant, que les écossais récoltent un peu partout de l'argent pour soutenir la cause Jacobite. Foutus français de merde, toujours à foutre leur nez partout. Le Roi nous dit, qu'il va falloir se lever contre les écossais, étouffer la rébellion qui gronde au loin, et leur faire comprendre une bonne fois pour toutes, qu'ils ne sont plus écossais, mais population de l'Angleterre. Leur propre roi, ce lâche est allé se planquer dans les jupons de l'Italie. Le chef se leva de table, en remerciant sommairement la propriétaire de la ferme, attrapant des deux mains sa ceinture, pour remonter son pantalon. "Vous travaillez seule ici, pour un si grand espace?" Lui dit -il en regardant la vieille femme, avant de regarder par la fenêtre. Il vit bouger dans les écuries. "C'est votre mari?" Ajouta t-il. "Non mon fils." Dit elle alors, non sans sentir que les problèmes allaient arriver. L'homme renifla bruyamment, avant d'hocher la tête, en faisant signe à ses comparses qu'il allait sortir prendre l'air. Ce que ces compatriotes ignoraient de sa personne, c'est qu'il avait toujours eu une attirance féroce pour les hommes, et toujours eu l'envie de glisser une main sous le kilt d'un écossais.
   
   

©Codage by Mr. Chaotik

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   Lun Fév 15 2016, 17:18




Meeting Around Fire



Je fronçais les sourcils en la regardant, puis arquais un sourcil interrogateur. "Moyenner... moyenner quoi au juste? La pauvre dame qui nous a accueillit, me fait travailler dans la ferme, et au linge avec elle, puisqu'ici les hommes n'en font pas une dans les tâches de la maison bien sur! Mais bref ce n'est pas tant le propos, je ne comprends pas ce que tu veux dire en fait." Je passais mes mains dans mes cheveux, réalisant que quelque chose bougeait derrière la fenêtre crasseuse. Je ne vis rien de particulier, peut être l'avais-je rêvé. "Il faut que vous vous changiez, ça c'est l'étape une, vous ne pouvez pas rester vêtu comme ça, essayons de rester discrets, notre ..."

Je fis le mime avec les doigts, de guillemet. "scénario, c'est qu'on est un jeune couple qui a fuit pour se marier." Je levais les yeux au ciel, comme si c'était assez compliqué comme ça ma vie... Bref. "On vous en trouvera un plus tard. Et non... O'Shean ne sent plus la meute..." Je dis cela, en triturant une robe entre mes mains, que je tendis à la jeune blonde. "Je crois que ça va finir par le rendre cinglé, un peu comme moi, qui n'ait plus mon arme à feu en fait... enfin à quelques degrés de gravité différents." Je la laissais s'habiller, en tournant mon corps vers la fenêtre. O'Shean était trop long, quelque chose clochait... "Tout est un danger dans ce monde..." Soufflais-je en réponse à sa dernière question. "Et clairement les humains comme moi, ne sont pas armés assez pour vaincre ce genre de danger." Je tournais le visage à demi vers elle, tandis qu'Alexander enfilait une chemise épaisse en coton blanc.

Et puis comme annonciateur que la tranquillité n'était pas possible, on entendit un cri. Le cri d'Abgaël, qui me dit l'effet d'une bombe, personne n'avait le droit de toucher cette femme, bourrue mais d'une gentillesse simple. Je ne voyais rien, je savais que c'était dangereux, et que si nous nous lancions là dedans, il ne faudrait aucun fuyard ni survivants! Je me retournais rapidement, pour attraper le tisonnier poser sur le mur de la cheminée crépitante. "Je pense qu'on vous allez en avoir un aperçu." Dis-je en m'élançant vers l'extérieur, et je vis à travers de la vitre de la cuisine, trois red coat, qui tentaient vraiment de violer notre hôte. "ça ne se passera pas comme ça!" Dis-je entre mes dents serrées, avant de me ruer dans la cuisine, en défonçant la porte à coups de pieds. Poussant un large cri féroce, pour commencer cette joute sanglante assurément! "LÂCHEZ LAAAAA"

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout va bien ♣ O'Shean & Alex & Roxy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi modérer alors que tout va bien?
» J'aimerai pouvoir dire que tout va bien... [JUAN]
» Tout, vous saurez tout, vous saurez tout sur le DK
» Vous connaissez la blague du chinois qui manges des nems ?
» Petite(s) citation(s)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Season 1 - CLOSED
 :: 
1745 Cloture
 :: 
Extérieurs
-