AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 'Cause it hurts so bad... feat. Brianna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
parchemins : 221
inscrit le : 29/11/2015
crédits : tearsflight

MessageSujet: 'Cause it hurts so bad... feat. Brianna   Sam Mar 12 2016, 21:18


Le loup s’attardait encore dans ses membres. La nuit de la pleine lune, la chasse l’avait réduit à une conscience frémissante, comme repue de ce qui s’était passé cette nuit-là. Mais Renier était toujours capable de le sentir tirer sur les fils qui les reliaient ensemble et  être fantôme de ses moindres gestes. Il avait parfois la sensation de crocs dans sa bouche, d’un museau qui pesait dans son visage. Fourmillement de cellules qui partageaient maintenant le secret de la Malédiction. Son appétit était émoussé, sans doute à cause de la viande dont il s’était gavé et il ne souffrait que le café et la cigarette. Ses membres étaient douloureux et sa peau à vif. La nuit n’était qu’un sentiment vague de course effrénée à travers les bois. Quelque part en chemin, il s’était perdu.
Et lorsque Big O’ avait mentionné le prénom de sa sœur, Brianna, il lui avait fallu quelques secondes avant de se rappeler qui elle était.

Non pas qu’il ait voulu la rayer de son esprit – bien sûr il lui en voulait toujours de l’avoir abandonné ici avant même de plonger le nez dans ses bouquins pour le sortir de cette merde – mais le temps lui avait joué un drôle de tour et il n’avait pas l’impression qu’il s’était écoulé seulement quelques jours entre l’instant où il était Renier MacTavish, beau gosse à la réputation léchée, et celui où il était devenu un monstre. Tout dans son ancienne vie lui manquait. Il se sentait trahi même par son propre corps qui avait survécu à l’abominable transformation. Sur son flanc, plus une trace de la morsure de l’Alpha qui était venue bouleverser sa vie. Il pouvait soulever des charges plus lourdes, n’avait plus besoin de ses lunettes. Il entendait mieux et les odeurs étaient un perpétuel sujet d’agacement car elles étaient trop vives. Il avait du mal à s’ajuster à sa nouvelle peau. A la présence encombrante des autres loups de la meute à la lisière de son intimité. Une chose qu’il maîtrisait au moins à la perfection, il restait complétement hermétique même aux intrusions du chef de meute. Il refusait toujours de faire partie de cette famille. De leur donner la moindre chance. Et il n’était pas mieux disposé face à l’ancienne.

Aux limites du territoire lycan, qu’il ne pouvait pas quitter malgré ses nombreuses tentatives, assis dans l’herbe, Renier attendait la visite de sa sœur. Elle venait de ses propres yeux constater l’horreur, ironisait-il. Elle allait invariablement chercher dans sa façon d’être et dans son regard ce qu’il restait de son frère mais tout ça n’était qu’un mirage. Puisqu’il était devenu un monstre.
Jouant avec les brins d’herbe autour de lui, qu’il arrachait méthodiquement, il se tendit en entendant une portière de voiture claquer. Le nez baissé, concentré sur sa tâche, il avait les membres emplis de plomb, incapable de bouger. Et sur la langue un goût désagréable de ferraille. Il accusait le monde entier, pour la douleur qui était en train de lui compresser la trachée.

« Tu les as laissés faire. » Qu’il asséna en guise de bonjour. Le Loup. Les Loups. Tu les as laissés prendre mon corps et foutre ma vie en l’air.

« Qu’est-ce qui te fais croire que j’ai envie de te voir ? »




I'm fine. Yeah, aside from the not sleeping, the jumpiness, the constant, overwhelming, crushing fear that something terrible's about to happen. But what if it just gets worse? What if it's agony now and then... And it's just hell later on?
©anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: 'Cause it hurts so bad... feat. Brianna   Ven Mar 25 2016, 10:10

La portière de ma voiture claqua, ce qui ne manqua pas de noter ma présence, j'avançais vers ce petit être qui semblait si fragile, qui n'était que mon frère, devenu lycan. Sa première phrase, m'arracha un pincement de lèvres, et je soupirais tout en avançant vers lui. Ingrat et buté, typiquement un MacTavish en réalité, et perdu aussi, comme souvent. Il m'agresse d'entrée de jeu, et me pose une question somme toute idiote de mon point de vue, mais compréhensible, du sien. "Ren..." Commençais-je par dire, pour me lancer dans les premiers pas d'une discussion qui ne s'annonçait pas plaisante. "Le gène lycan, la morsure lycane est irréversible..." Dis-je doucement, comme quand on parle à un enfant. "Même sorcière, démone, ou autre, je n'aurais rien pu faire de plus, que ce que j'ai fait là hier soir... Tu aurais vécu la transformation, la première... seul... tu serais mort." Lui expliquais-je sans pour autant tenter d'avancer plus, il était encore trop fragile et instable, pour contrôler le loup et la bête. "Ecoutes, je ne suis pas ton ennemie, et eux..." Dis-je en indiquant la maison, et donc toute la meute. "Seront ta nouvelle famille, pas qu'il faille couper les ponts avec ta famille première... ce n'est pas ce que j'ai dit, mais tu verras... ils vont t'aider, te guider... de sorte que les transformations et cette nouvelle part de toi, ne soit pas un fardeau." Je me tus un instant, il allait tempêter je le sentais venir gros comme une maison. Gros comme sa nouvelle maison, plus précisément. O'Shean devait être épuisé de sa nuit passée, avec un nouveau lycae... Et Dougal, devait veiller de loin sur lui et par extension sur moi aussi. La sécurité et la protection est une chose capitale dans une meute lycae. "Entre nous, j'aimerais comprendre comment en es tu arrivé là? sachant que seul la morsure d'un alpha peut transformer un humain, comment en es tu arrivé à te faire mordre?! On est quand même une famille, dans laquelle le surnaturel à cette tendance caractérisée à être abondant, et tu n'es pas étranger à ce fait là... du coup, comment as tu fait pour te faire berner par un lycan!" Dis-je un peu piquée de curiosité et de déception face à l'inconscience que Ren avait pu avoir. Ils avaient du sentir la nervosité émaner de mon frère, que la porte de la maison s'ouvrit sur Dougal et un lieutenant de la meute, me saluant de loin, d'un hochement de tête, et couvant Ren du regard. "Veux tu que je partes? Ou veux tu que je restes?" demandais-je alors que mon petit frère, n'avait pas réellement parlé, ce qui était inquiétant au demeurant.
Revenir en haut Aller en bas
 

'Cause it hurts so bad... feat. Brianna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 'Cause it hurts so bad... feat. Brianna
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» [Vidéo] Gravity Hurts, Par Cryoshell !
» Passi - Reviens dans ma Vie (Feat. Jacob Desvarieux et Lorenzo Raphael)
» [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Outside
 :: 
Culloden Lands
 :: 
Territoire Lycans
-